Tél : 0478 34 51 89

© 2019 par Françoise Chapelier.

24/12/2017

Please reload

Articles récents

Les 10 clés d’une alimentation saine et source d’équilibre pour le corps et l’esprit

September 22, 2019

1/1
Please reload

A l'affiche

Notre futur est dans notre passé

02/04/2018

Il est clair que notre mode de vie peut détruire ou renforcer notre santé et, s’avère beaucoup plus pertinent qu’une prédisposition familiale au diabète, aux allergies voire à des troubles plus graves.  Sans prendre à la légère les problèmes de santés graves influencés par la génétique auxquels beaucoup sont confrontés, nous sommes tous prédisposés au cancer, aux maladies cardiaques, à l’arthrite et à d’autres soucis de santé lié à notre mode de vie si nous programmons nos gènes avec une mauvaise hygiène de vie, une mauvaise alimentation ou de mauvaises pensées.  Dès lors, utiliser au mieux votre propre recette génétique pour vivre longtemps, en excellente santé !

 

 

Quelques conseils pour tendre vers l’hygiène de vie de nos aïeux 

 

  1.  Mangez des protéines végétales et animales de qualité et en quantité liée à vos besoins et à votre profil (oléagineux, légumineuses, algues, graines - poissons gras, œufs et viande d’animaux nourris naturellement et sainement).  Donnez la priorité aux légumes frais et locaux et aux sources de graisses saines (beurre de ferme au lait cru bio, graisses animales de qualité, olives et huile d’olive vierge de première pression à froid, graisse de coco pressée à froid, avocat).

  2. Evitez et idéalement supprimer les aliments modernes, néfastes et étrangers à nos gênes.  Les agents toxiques, plus élevés que jamais dans notre alimentation actuelle, sont les additifs, les conservateurs, les colorants (E951, E621, E407, E385, E320, E250, E252, ….) placés dans les aliments industriels et parfois même dans les aliments dit de fabrication « artisanale »), mais aussi et surtout les sucres, quelle que soit leur forme, les sodas, les graisses transformées, les aliments emballés dans du plastique, les aliments frits et en boîtes, les céréales modernes, excessivement transformées et consommées en beaucoup trop grande quantité (source de glucides).  Il n’est pas exagéré de regarder la quantité de ces aliments rangés sur les étagères des supermarchés.  Avec les sucres que l’on retrouve partout, impossible de diminuer son taux d’insuline et de préserver le bon fonctionnement de notre pancréas (pour éviter le diabète de type 2), impossible de réduire les graisses stockées par le corps ! En résumé, impossible de réduire les graisses en ayant une alimentation qui stimule l’insuline. Le sucre fait des ravages, il décime l’être humain à son insu, … c’est un tueur silencieux, l’ennemi public n°1 !

  3. Bougez souvent, sans excès de sports intensifs.  Renforcer vos os, vos muscles, vos articulations, vos tissus conjonctifs avec des mouvements quotidiens, réguliers à un rythme respiratoire faible.  Nous sommes nés pour marcher et courir des sprints ou de plus longues distances de temps en temps.  Aujourd’hui, la plupart d’entre nous sommes trop sédentaires ; tâcher de faire de l’exercice modéré entre 2 et 5 heures par semaine.

  4. Dormez correctement. L’activité et le sommeil de nos ancêtres étaient dictés par le lever et le coucher du soleil.   Aujourd’hui avec une vie nettement plus frénétique et stressante, qu’à n’importe quel autre moment de l’histoire, le sommeil et le repos sont des besoins largement négligés, les premiers coupables sont l’excès de lumière artificielle, les toxines alimentaires (sucre, alcool, médicaments) et bien sûr l’omniprésence du réveil.  Ne craignez pas les siestes si vous avez des chutes d’énergie l’après-midi !

  5. Exposez-vous suffisamment au soleil.  La vitamine D fabriquée par votre peau grâce au soleil est un élément essentiel au bon fonctionnement de vos cellules.

  6. Utilisez votre cerveau.  La capacité intellectuelle est l’un des éléments les plus importants différenciant les hommes des animaux ; stimulation, défis intellectuels, curiosité, apprentissage d’une langue étrangère, lecture, jeux, … peuvent réduire le risque de troubles mentaux, de dépression ou de maladie d’Alzheimer.   Soyez intellectuellement et physiquement actif !

  7. Jouez.  Le jeu a pour effet de renforcer les liens familiaux et intergénérationnels, de se détendre du stress très fréquent qui menace notre vie.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

 

Please reload